17/10/2018 : Lordi à Paris le 17/10 à Paris (75)

17/10/2018 : Inhume, Putrid Offal & Porc ■ Le Klub / Paris le 17/10 à Paris (75)

17/10/2018 : Inhume / Putrid Offal le 17/10 à Paris (75)

18/10/2018 : Soirée écoute Du Nouvel Album D’amaranthe le 18/10 à Paris (75)

18/10/2018 : Azaghal, Myrkvid & Antzaat ■ Le Klub / Paris le 18/10 à Paris (75)

18/10/2018 : Aqme + Chaos Rules [metal] le 18/10 à Orléans (45)

18/10/2018 : Lordi (hard Rock) Au Chabada à Angers le 18/10 à Angers (49)

18/10/2018 : Regional Justice Center + Harm Done à Nantes, La Fraternité le 18/10 à Nantes (44)

18/10/2018 : Elder ✚ Wo Fat ✚ Sasquatch ✚ Ancestors ✘ Paris le 18/10 à Paris (75)

18/10/2018 : No One Is Innocent + Tagada Jones ✱ Jeu 18 Oct ✱ L'oasis le 18/10 à Le Mans (72)



DCA - Depravity Caused Addiction (Evreux)

Brutal Death
Groupe de Brutal Death - en cours de composition pour un deuxième méfait
DCA est né à grand renfort de riffs et de blasts en mai 2003 autour de Gay’bitch et de Cul, respectivement guitariste et batteur, et accessoirement dépravés, drogués à la dépense physique derrière leur instrument (on parle bien de leur instrument de musique, bande de vicelards). Après quelques essais, Manu’s vient poser sa voix suave et profonde en Juillet de la même année.
En novembre, après cette saison caniculaire et une pyramide démographique qui s'est légèrement affinée vers les haut, Olivier rejoint les 3 autres effrontés pour renforcer le punch et la dynamique du merdier sonore à grand coups de bââââsse.
L’année suivante après son premier concert, DCA enregistre sa première démo 4 titres (Addicted Visions). Ce premier méfait sortira en 2005 sous la forme d’un split CD avec Apostle Of Dementia.
S’en suivent une bonne série de concerts et le recrutement d’Arthur’luth comme deuxième bourrin à la guitare. DCA approfondit sa justesse, sa subtilité (sisi), sa vitesse et surtout sa hargne afin de préparer l’enregistrement d’un premier EP en décembre 2007 au studio 33. L'incrustation de samples réalisés par Mura Hachigu renforcera le côté malsain et poisseux d’un disque à l’odeur de poudre un matin de 42 sur Londres.
L’EP subit les tumultes et les affres de l’autoproduction pour finalement sortir en septembre 2009. S’ensuivent des représentations scéniques ou la sueur, la bière et l’envie se mêlent pour donner de l’énergie dans un gros bordel aussi sympathique qu’encourageant pour l’enregistrement du futur EP.
DCA recherche une structure, des vieux qui s’emmerdent, ou, pourquoi pas, un label pour s’occuper des trucs chiants (promo, organisation / recherche de concerts, de contacts endorsements, etc.). Cela nous permettrait de nous concentrer sur ce que l’on sait faire de mieux : envoyer eul’ bousin à coup d’artillerie lourde et de hargne dans la gueule des gens. Après tout, ils nous le rendent bien !
En 2012, départ de Arthur'Luth vers d'autres horizons... et du même coup, recherche d'un nouveau deuxième gratteux, en vue de la composition d'un nouvel album qui devrait tendre vers un peu plus de terre à terre. Plus brutal dans la musique, mais également dans le verbe.
Et voila que notre nouveau gratteux et apparus "jeremie"(mouton) en fin 2012 avec comme répercussion une composition plus technique et moderne si qui fit du bien au groupe le line up étant au complet remise en route de la machine.
Membres :
Manu's : Chant
Cul : Batterie
Aurel : Guitare
Olivier : Basse
Jérémie : guitare